<< Retour
 

James Coignard

Né en 1925 à Tours.

Dans les années 50, la galerie Hervieu organise ses premières expositions. Il rencontre Max Papart, Matisse, Braque et Chagall.
Il experimente differentes techniques comme la céramique, la sculpture et le verre, la gravure au carborundum.

C’est ce procédé mis au point par Goetz dans les années 70 qui va propulser J. Coignard.
Après divers essais et méthodes de graveur, cette technique lui a permis d’appliquer sa démarche de peintre à la gravure.

L’oeuvre gravé chez cet artiste est partie intégrante de son travail au même titre que la peinture .

 

Cliquer sur l'image de votre choix pour l'agrandir
   

Permanence B
44 x 38cm
2003
 
Permanence C
44 x 38 cm
2003
  Suite
30 x 70 cm
1993
   

Spirale
40 x 30 cm
2002
 
Tenue de soirée
107 x 75cm
1996
 
L' arbre
100 x 50 cm
1999
   
Vers le haut "S"
50 x 40 cm
2004
  Bleu intégré IV
20 x 29 cm
2004
  Bleu intégré I
20 x 29 cm
2004
   
Petite faille
56 x 38 cm
2004
  Buste rouge
90 x 43 cm
2004
  Buste bleu
90 x 43 cm
2004
   
Animal
56 x 76 cm
2003
  L' ombre bleue
62 x 92 cm
2000
  Une espèce d'obscur
33 x 25 cm
1997